• non-pont-acheres-projet-routier-liaison-rd30-rd190-similitude-des-projets
    Similitude du projet avec le prolongement de l'A104. Un plan pour mieux comprendre en quoi cette liaison est une A104 bis avec en vert le tracé prévu pour l'A104, et en rouge le tracé de liasion RD30-RD190...
  • non-pont-acheres-projet-routier-liaison-rd30-rd190-tronconnage-planifie
    Tronçonnage d'un projet planifié. Le tronçonnage des projets, où comment faire discrètement passer un projet quasi autoroutier en zone urbaine...

Dernière minute : Jugement du tribunal administratif d’appel de Versailles

Chers adhérents et amis qui avez suivi et soutenu notre démarche de résistance  face au projet scandaleux de liaison RD30/RD190/pont d’Achères, nous nous tournons vers vous pour vous informer du cours de nos actions et rappeler en quoi nos efforts sont justifiés, car les effets négatifs de ce projet déplorable sont tels que même le commissaire-enquêteur a eu le courage d’émettre un avis défavorable.

Le Préfet a pourtant décidé de passer outre cet avis de déclarer ce projet d’utilité publique en dépit de tous les indicateurs indiscutables de sa nuisance sur la région.

C’est à partir du dossier d’enquête publique du Conseil général et de cette déclaration préfectorale arbitraire que nous avons élaboré un recours en justice. En effet, l’argumentation du Préfet repose sur des affirmations qui sont en totale contradiction avec les projections établies dans  l’étude de trafic, étude que le Département a lui-même commandée. Bien que cela ait été habilement occulté, le caractère dévastateur du projet  apparaît noir sur blanc dans l’étude de trafic.

Nous avons contesté l’utilité publique en révélant les vrais chiffres de l’étude qui démontrent deux choses :
  • l’augmentation du trafic est extraordinairement élevée dès que le pont est créé, à tel point que tous les ponts de la boucle de Chanteloup deviennent saturés.
  • cet afflux massif de trafic est dû à la position même du pont sur l’axe de la Francilienne.
Malgré cette démonstration irréfutable et malgré la remarquable plaidoirie de nos avocats, le Tribunal administratif d’appel de Versailles – qui dans un premier temps a mis l’affaire en délibéré prolongé, ce qui est rare – a finalement rejeté notre requête ainsi que les cinq autres pourvois.

Nous envisageons à présent de saisir le Conseil d’État.

Pour cela, nous souhaiterions avoir votre opinion. Notre site internet a été récemment restauré, il vous est possible de nous faire part de vos commentaires et de vos idées.

À ce stade, il devient urgent que chacun manifeste énergiquement  son refus de subir et de financer de tels projets. Nous faisons partie d’un collectif de douze associations qui toutes luttent contre des projets calamiteux et dénoncent les dérives de nos élus. Ce collectif s’appelle NOPIVALS (Non aux Projets inutiles en Val de Seine). Son site internet vous apportera de nombreuses informations : http://nopivals.fr/

Très amicalement,
L’équipe de l’association NON AU PONT D’ACHERES

Le projet routier de liaison RD30-RD190 en 5 points

Mobilisons-nous pour empêcher que le  considérable trafic autoroutier et de poids lourds prévu ne défigure ces quartiers et lieux de balades  exceptionnels ! 26 000 habitants sont impactés lourdement en terme de pollution par ce prolongement masqué mais imposé de la francilienne jusqu'à l'A13 !

  1. Augmentation du traffic routier
  2. Augmentation des nuisances sonores
  3. Augmentation de la pollution
  4. Un coût de 120 millions d’euros payé par nos impôts
  5. Destruction de la faune et de la flore

Actualités